• Billabong Girlsdays (Lea Brassy)

Version Française disponible plus bas

English Version
The Billabong girls days are happening this weekend in Seignosse. Just arrived from New Zealand, I meet with the Billabong staff who is busy preparing the settlement on the beach of Le Penon. It's a great, colourful spot, and there is a nice sandbar straight in front. I like being at this friendly event that happens every year. We are pretty lucky because waves are small, perfect for the girls who begin surfing. In the morning, after introducing, the girls go surfing by little groups. Some of them are surfing for the first time and some have already tried. In the water, it's joyful and there is lots of laugh. Little by little the girls get tired but that's how you learn so you must keep going. Surf instructors (me included) are pushing the girls into the waves, encouraging, advising and motivating. At the end, the girls have a large smile and all the same question “when do we go back surfing?” Tomorrow morning, tomorrow morning !!! The afternoon is about other activities. Stretching and breathing by practising yoga and dancing on the amazing rhythm of African drums. In the same time, me and my friends from the team, snowboarder Anne-Flore Marxer and Hawaiian surfer Keala Kennely, are talking with the girls about our sports and our lifestyles. Anne-Flore describes her fabulous life at the top of the mountains and how she enjoys learning surfing. Keala Kennely tells us with simplicity about her experience of being one of the world top female surfers for over ten years. She also talks about big waves riding and her terrific experiences in Teahupoo. It's such an honour for me to meet her, a pioneer of female surfing. Painting, Surfrider foundation, summer 09 Billabong fashion show by the girls their self... it's a pretty full-on day that ends by a fluo party and a nice feed. Sunday morning, in the water, enthusiasm and energy are still here. The girls are having a blast. I go surfing with those who try to catch waves that haven't broken. And I'm having such a great time watching them increasing their surfing with a couple of advices. I am impressed! Their smile make me so happy. Ones again, this event offers lovely time to every one, as you can see on everybody's face. Thanks to the Billabong staff and congratulations to the girls who did a great job learning surfing!

En Français:

Billabong girls days Les Billabong girls days sont prévus pour ce week-end à Seignosse. Fraîchement débarquée de Nouvelle-Zélande, je retrouve le staff, affairé dans les préparations de l'événement, sur la plage du Penon. Le spot est calé, avec un joli banc de sable juste devant le site et une charmante déco édulcorée. J'aime bien cet événement convivial et chaleureux qui revient comme un rendez-vous incontournable chaque année. Cette année nous sommes gâtés par le temps : les vagues sont petites, parfaites pour apprendre à se lever ou commencer à prendre des vraies vagues derrière la barre. De bon matin, après les présentations, les filles partent à l'eau en petits groupes. Il y a celles qui essayent le surf pour la première fois et il y a les habituées. A l'eau c'est l'engouement général et les éclats de rire puis petit à petit les premiers signes de fatigue. C'est le métier qui rentre alors il ne faut pas se décourager, les moniteurs (dont moi) poussent les filles sur les vagues, encouragent, conseillent et motivent. A la fin de la séance, les filles arborent de grands sourires et n'ont qu'une question à la bouche « quand est-ce qu'on y retourne? ». Demain matin, demain matin !!! L'après-midi est consacré à d'autres activités. Les filles s'étirent et travaillent leur respiration à l'occasion du cours de yoga puis se défoulent aux rythmes endiablés des djumbes africains à l'atelier Danse africaine. En même temps, j'anime avec mes copines du team (la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et la surfeuse hawaïenne Keala Kennely) une petite discussion au sujet de notre passion et de notre lifestyle. Anne-Flore parle avec enthousiasme de sa vie de rêve au sommet des montagnes en tant que snowboardeuse professionnelle mais aussi de sa passion récente pour le surf. Keala Kennely, avec simplicité, nous parle de son parcours exceptionnel parmi les meilleures surfeuses du monde depuis une dizaine d'années et évoque comme si de rien était les monstrueuses vagues qu'elle surfe à Teahupoo et ailleurs. Quelle joie pour moi de rencontrer cette pionnière du surf de gros et du surf tracté féminins. Atelier peinture, Surfrider Foundation, défilé de la collection Billabong de cet été par les pitchounes elles-mêmes... la journée est bien remplie et termine par un barbecue aux couleurs fluo pour redonner des forces à tout le monde. Le lendemain matin, à l'eau, l'enthousiasme et l'énergie sont toujours les mêmes. Les filles comptent bien en profiter! Je prends une planche pour aller surfer avec celles qui passent la barre. Je m'éclate à les regarder parce qu'il suffit de deux ou trois conseils pour qu'elles progressent et prennent des vagues sur le côté. Et la banane sur leur visage...ça c'est magique. Encore une fois, cet événement des Billabong Girls Days a été une réussite, ça se lit sur les visages. Merci à toute l'équipe de Billa pour nous faire vivre ça, et bravo aux filles qui m'ont épatée à l'eau !!!