• Christmas and New year at Wainui

English Version / French Version (voir plus bas!)

In English:

Happy new year 2010.
 
I wish everyone an awesome year 2010. I hope you will make your dreams happen and follow your heart. I wish we will be closer to Nature and we will respect her more and better. I wish everyone to be really happy and for a start may that simple sentence inspire you: “Freedom is living each moment spontaneously” Hannah Bailly.
 
I’m now back in Gisborne where I spent Christmas and New year with my friends at Wainui. Summer is definitely around, weather is warm and dry and the ocean is quiet. Everybody shows a smiley face and seems to enjoy the life. Spending Christmas in the warmth is a random experience and as it does not really feel like Christmas, I don’t miss home too much. Habits change but similar things happen, such as presents and great meals with the whole family. This time of the year is dedicated to party! Everyone is on holiday and spends the most of it at the beach. Lots of music festivals happen all over New Zealand and Rhythm & Vines, in Gisborne, may be one of the biggest. A mean set up in a huge vineyard welcomes bands from all over the world for three days. Music is excellent and the atmosphere is really friendly. Moby, Empire of the sun, Too many DJs, Kora…
 
Before that, me and my friend Claire spent a couple of weeks driving up the East coast of the South Island. Walking the 36 km Rakiura track in  the rough weather of Stewart Island was pretty special, but definitely worth it. After that, the searching of waves in the wild Catlins ended up in a wildlife watching as the wind was restless. Sea lions gave us some good laugh, so did the fur seals. A yellow eyed penguin and its chicks and all sorts of birds crossed our way, but no kiwi bird unfortunately. For those who enjoy isolated, cold  and wild places, not quite welcoming and even less when you think about all the wildlife, there are some quality spots to discover on the way. I had some good surfs thanks to advices I got from surfers who come over every year for their summer holidays, to surf on their own and take a rest out of the city.
 
After hours and hours driving from the bottom to the top of the South Island, we put the anchor for a few days at Kaikoura. Well known for its marine life watching, it’s a tiny little peninsula surrounded by snowy peaks. An unreal atmosphere of warmth and freshness floats around the place. Great fishing gives a feeling of abundance. Paua, crayfish, mussels and all sorts of fish are cooked all over the place. Dolphins cross the peak without any fear, and so do seals. Mangamanu, Meatworks and Kahutara are the main spots north and south of Kaikoura. They all handle big swells as it often happens around here, especially in winter. By a lucky timing, a decent swell showed up as soon as we arrived and I surfed some amazing right-handers, about 4 foot most of the time for over three days. I’d been dreaming about it and it’s been such a bless! I soon met the locals who welcomed me very well, the kiwi way I should say, and it took no longer before we get invited for Christmas… but our plan was already done and we headed back to my “home sweet home” Gisborne!

 
En français:
 
Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2010. Je vous souhaite de réaliser vos rêves et d’écouter votre cœur. J’espère que nous saurons nous rapprocher de la Nature et que nous la respecterons mieux et davantage. Je souhaite à  chacun d’être profondément heureux et pour cela, je laisse le soin à cette petite phrase de vous inspirer : « La liberté est de vivre chaque moment spontanément » Hannah Bailly.
 
Je suis de retour à Gisborne où j’ai fêté Noël et le Nouvel An avec mes amis à Wainui. L’été est bien installé, le temps est chaud et sec et l’océan est calme. Tout le monde arbore un large sourire et semble se régaler de la vie. Noël en été est assez surprenant, on ne se croirait pas à Noël. Les habitudes sont différentes mais le rituel des cadeaux et des repas en famille sont universels. Cette époque de l’année est consacrée à faire la fête ! Quasiment tous les néo-zélandais sont en vacances à la plage. Il y a de nombreux festivals de musique dont Rhythm & Vines, à Gisborne, qui est l’un des plus importants. Il a lieu dans un vignoble très vallonné et accueillent des groupes internationaux pendant trois jours. La musique est exceptionnelle et l’ambiance est détendue et amicale. Moby, Empire of the sun, Too many DJs, Kora…
 
Auparavant, moi et ma copine Claire avons parcouru la côte Est de l’île du Sud. Marcher les 36 km du Rakiura Track sur Stewart Island sous la pluie et le vent était assez particulier, mais ça en valait tellement la peine. Ensuite, la recherche de vagues dans la région sauvage des Catlins, tout au sud-est, s’est transformée en observation des animaux marins car le vent ne laissait aucun répit aux vagues. Les lions de mer ainsi que les phoques à fourrure nous ont fait bien rire. Nous avons également rencontré sur notre chemin un pingouin à œil jaune avec ses petits ainsi que toutes sortes d’oiseaux, mais malheureusement aucun Kiwi, l’emblème national. Si l’on aime les régions isolées, froides et sauvages, pas vraiment accueillantes surtout si l’on considère tous les animaux marins, il y a des spots de qualité à découvrir sur la route. J’ai eu quelques bonnes surprises grâce aux conseils de surfeurs habitués à passer l’été ici, à l’écart de l’agitation citadine, soit dit en passant toute relative en Nouvelle-Zélande !
 
La route est longue et je ne compte plus les heures passées au volant. Nous posons l’ancre quelques jours à Kaikoura pour s’imprégner de l’ambiance de ce petit village de pêcheur coincé entre océan et montagne et désormais pris d’assaut par les touristes venus observer la richesse de sa faune marine. La toute petite presqu’île est baignée dans une atmosphère à la fois fraîche et chaleureuse, aux odeurs de coquillages et de poissons frais qui abondent. Ni les dauphins ni les phoques ne se priveront d’un petit surf avec vous. Mangamanu, Meatworks et Kahutara sont les meilleurs spots. Ils tiennent tous les grosses houles, comme c’est souvent le cas en hiver. Par chance, un beau swell est arrivé en même temps que nous. J’ai surfé de superbes droites, environ 1m50 pendant trois jours. Après toute cette route, c’était une vraie aubaine. J’ai rapidement rencontré les locaux qui m’ont très bien accueillie, la manière « kiwi » devrais-je dire et nous n’avons pas tardé à être invitées pour Noël… mais nous avions déjà l’intention de retourner dans notre chez nous néo-zélandais, Gisborne !

summer sun